Acheter de l’or monétaire, c’est une alternative à d’importants retraits d’argent de votre compte bancaire

Si vous aviez 100.000 euros ou 200.000 euros sur votre compte courant et que vous êtes entré dans votre agence bancaire locale pour effectuer un retrait d’espèces, quel est le maximum que vous vous attendriez à pouvoir retirer ?

Seriez-vous surpris d’apprendre que chaque succursale de votre banque a son propre retrait maximal sans commande préalable ? Et seriez-vous choqué de découvrir que votre agence a choisi de ne pas garder beaucoup d’argent liquide sur les lieux… même s’il s’agit, après tout, d’une banque ?

Les banques affectionnent de moins en moins le cash

Effectivement, la numérisation en route depuis les années 80 a réduit de plus en plus le nombre d’agence, augmenter les solutions de paiement par carte et diminuer considérablement le cash.

En Belgique, un client peut en général retirer de 500 à 1000 euros de cash par semaine et jusqu’à 2500 euros avec autorisation spéciale au distributeur et les quantités de cash pouvant être commandées par un client privé au guichet ne peuvent pas facilement dépasser les 10.000 euros. Au-delà, vous devrez la plupart du temps justifier, la raison de votre retrait. Les banques françaises limitent également fortement les retraits au distributeur de billets, tout comme au guichet même avec des commandes préalables.

Les retraits d’argent importants sont une question épineuse pour les banques en raison des diverses escroqueries qu’ont connu certaines personnes âgées en remettant de grosses sommes d’argent en cash à des fraudeurs. En plus de cela, les banques sont très inquiètes à l’idée de ne pas respecter les réglementations sur le blanchiment d’argent et le financement de la criminalité, et d’être frappées d’énormes amendes, de sorte qu’elles restreignent « l’activité inhabituelle des comptes ».

Une association bancaire a déclaré : « Il existe une tension claire entre offrir aux clients un accès facile à leur argent et les protéger contre la menace d’une fraude qui pourrait avoir un effet dévastateur sur leurs finances. Si vous prévoyez d’effectuer un retrait important, nous vous recommandons d’en parler à un conseiller neutre à l’avance.  »

Mais comment donc retirer un gros montant d’argent d’un compte bancaire, comme par exemple 100.000 euros ou même plus ? En France, cela semble un parcours du combattant pour obtenir ce genre de montant en billets de banque et même la plupart du temps, impossible. Peu importe les raisons que votre banque vous invoque, il est assez bizarre de se dire que l’on ne peut pas réellement disposer physiquement de ses économies.

En réalité, quand on a cette démarche, cela n’est pas toujours pour avoir réellement du cash, cela est parfois dû à une inquiétude sur la situation de sa banque ou de l’économie, ou une démarche de sauvegarde de son argent et lui donner une forme physique en le gardant en espèces dans son coffre par exemple. Cela peut être parfois pour fermer son compte et quitter partiellement le système bancaire.

L’or monétaire, une solution pour convertir son argent

Mais il y a une autre solution, effectivement, en achetant de l’or monétaire vous donnez une forme physique à votre patrimoine qui était sur votre compte bancaire, certes cet argent n’est pas en billets de banque mais en pièces ou en lingots d’or, ce qui n’est pas fort différent, car de l’or c’est un peu comme du cash et acquérir un bien physique très liquide et une alternative à l’euro.

Cet or est en réalité très facilement convertissable en euros et peut être crédité à nouveau sur votre compte bancaire. Mais, votre or peut également être vendu légalement contre des espèces dans certains pays européens comme dans la succursale d’Orobel en Allemagne. De plus, bien souvent, votre banque vous aurait refusé un retrait d’espèces du même montant.

C’est donc là que l’expression et la dénomination « d’or monétaire » prend tout son sens. L’or peut donc être perçu comme une monnaie, même s’il n’est plus accepté dans les commerces de détails, il le sera par la plupart des banques et les comptoirs de négoce d’or où il vous sera réglé en virement ou en espèces, selon votre préférence, qui dépendra de votre situation personnelle, patrimoniale, fiscale ainsi que de votre confiance ou non, dans le système bancaire.

Même si l’or n’est plus un étalon des monnaies, qui sont devenues fiduciaires depuis l’abandon de l’étalon-or. Il reste bien une entité monétaire cotée et boursable, et comparable a du cash, nettement plus pratique à garder et à revendre que des devises ou des euros.  De plus votre or est une forme d’investissement et de protection de vos économies en cas de crise économique, financière ou monétaire et c’est mettre son argent en dehors des banques et se protéger d’une saisie ou pertes de ses économies en cas de faillite.

%s

X